Business

Market Points- Equities, China and US Inflation See Rise on Support (Updated) – 11/11/2022 at 08:37

 (Actualisé avec contrats à terme, ouverture du marché obligataire en Europe,
clôture en Chine)

        * 
      Les indices européens attendus dans le vert
    

        * 
      La Chine finit en nette hausse; le Nikkei a pris près de 3%
    

        * 
      Pékin assouplit ses règles en matière de quarantaine contre le COVID-19
    

        * 
      Le greenback reste en baisse après le ralentissement de l'inflation US
    

  
    par Laetitia Volga
       PARIS, 11 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes
devraient ouvrir en hausse vendredi après l'assouplissement par Pékin de
certaines mesures contre le COVID-19 et les chiffres encourageants de
l'inflation aux Etats-Unis, qui renforcent l'espoir d'une diminution du rythme
du resserrement monétaire de la Réserve fédérale.
    Les contrats à terme suggèrent une development de 1,08% pour le CAC 40
parisien  .FCHI , de 0,71% pour le Dax à Francfort  .GDAXI  et de 0,34% pour le
FTSE à Londres  .FTSE .
    Les contrats à terme sur indices ont accentué leur development après
l'annonce par les autorités chinoises d'une réduction de la durée de la
quarantaine imposée aux personnes cas contact et aux voyageurs venant de
l'étranger. 
    Sur les marchés chinois, cette annonce a été saluée par une vive hausse des
indices boursiers: l'indice CSI 300  .CSI300  a grimpé de 2,79% et le SSE
Composite  .SSEC  de Shanghai de 1,69%. 
    "La réouverture sera probablement un lengthy processus. Néanmoins, c'est un pas
vital dans la bonne path", a déclaré Zhang Zhiwei, économiste en chef
chez Pinpoint Asset Management.
    Le Stoxx 600  .STOXX , l'indice de référence en Europe, a fini en hausse de
2,75% vendredi, à son plus haut niveau depuis fin août, après l'annonce d'un
ralentissement plus vital qu'attendu de l'inflation aux Etats-Unis au mois
d'octobre, ce qui pourrait conforter la Fed à opter pour des hausses de taux
moins élevées.
    L'indice des prix à la consommation est ressorti en hausse de 7,7% sur un
an, contre +8,2% en septembre, marquant sa moins forte development depuis
janvier.  nL8N3267G2
    Les contrats à terme sur les fonds fédéraux indiquent que les marchés
évaluent à 71,5% la probabilité d'une hausse de taux d'un demi-level lors de la
réunion de décembre.  FEDWATCH 
    LES VALEURS A SUIVRE :  nL8N32643M
    A WALL STREET 
    La Bourse de New York a vécu jeudi sa meilleure séance depuis plus de deux
ans et demi après les chiffres mensuels de l'inflation américaine et l'espoir de
voir la Fed modérer la remontée des taux d'intérêt.  .NFR 
    L'indice Dow Jones  .DJI  a gagné 1.201,43 factors, soit 3,7%, à 33.715,37,
le Standard & Poor's 500  .SPX  a pris 207,8 factors, soit 5,54%, à 3.956,37 et
le Nasdaq Composite  .IXIC  a progressé de 760,97 factors, soit 7,35%, à
11.114,15.
    Il faut remonter au printemps 2020, période marquée par d'importantes
fluctuations des marchés au début de la pandémie de COVID-19, pour retrouver des
performances aussi spectaculaires.
    L'indice de volatilité du CBOE  .VIX  a chuté de près de dix factors à 23,53,
au plus bas depuis la mi-septembre.
    Tous les grands indices sectoriels S&P-500 ont fini dans le vert mais les
performances les plus spectaculaires ont bénéficié aux compartiments les plus
sensibles à l'évolution des taux: celui des produits de consommation
non-contrainte  .SPLRCD  a pris 7,7%, celui des hautes applied sciences  .SPLRCT 
8,33%, celui de l'immobilier  .SPLRCR  7,75%.
    Parmi les grandes capitalisations de la "tech", Salesforce  CRM.N  s'est
adjugé 10,02%, la meilleure efficiency du Dow Jones, Microsoft  MSFT.O  8,23%
et Apple  AAPL.O  8,9%.
    Les contrats à terme signalent un achieve de 0,56% pour le Dow Jones  .DJI , de
0,66% pour le Standard & Poor's-500  .SPX  et de 0,8% pour le Nasdaq.
    EN ASIE 
    A la Bourse de Tokyo, le Nikkei  .N225  a gagné 2,98% et inscrit en séance
un pic depuis deux mois, tiré par les valeurs de croissance dans le sillage de
Wall Street. 
    CHANGES/TAUX 
    Le greenback reste orienté à la baisse face à un panier de devises de référence
(-0,43%) après une chute de 2,12% la veille en réaction aux chiffres de
l'inflation aux Etats-Unis.  .DXY 
    L'euro, qui a pris près de 2% jeudi, gagne 0,25% à 1,0238 greenback  EUR= 
    Le yuan chinois, dopé par les annonces d'un assouplissement de certaines
mesures contre le COVID-19, évolue à son plus haut niveau depuis sept semaines.
 CNH= 
    Les marchés obligataires américains sont fermés pour le "Veterans Day".
Jeudi, le rendement des Treasuries à dix ans  US10YT=RR  a fini la séance à
3,829%, son plus bas niveau depuis cinq semaines.   
    En Europe, le dix ans allemand se traite à 2,016% dans les premiers échanges
après un creux de deux semaines à 1,979% jeudi.
    PÉTROLE 
    Les cours du pétrole profitent également des annonces des autorités
chinoises concernant les mesures de prévention du COVID-19: le Brent  LCOc1 
gagne 2,48% à 95,99 {dollars} le baril et le brut léger américain (West Texas
Intermediate, WTI)  CLc1  s'octroie 2,57% à 88,69 {dollars}.
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 11 NOVEMBRE
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 USA     15h00  Indice de confiance du         novembre    59,5          59,9
                Michigan (1re estimation)                                
 (Laetitia Volga)
 

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *